Cours d'eau

  • L'Ouzoum

    Ouzoum-800-3L'Ouzoum a la particularité d'être la rivière d'une vallée, partagée, depuis des lustres et de manière plutôt étrange, entre les départements des Hautes-Pyrénées (65) et des Pyrénées-atlantiques (64). Rive droite dans le 65 et rive gauche dans le 64.

    Sur la basse vallée de l'Ouzoum, au niveau de la commune d'Arthez d'Asson, la rivière est entièrement dans les Pyrénées-atlantiques.

    L'AAPPMA détient les baux de pêche sur les communes d'Arbéost et de Ferrières, c'est à dire la Haute vallée de l'Ouzoum.

    Seule la rive droite de l'Ouzoum jusqu'à sa source et ses affluents sont dans les Hautes-Pyrénées.

    L'AAPPMA alevine cependant les ruisseaux, situés sur la rive gauche qui sont sur le territoire de l'AAPPMA de Laruns en accord avec cette association.


    Ouzoum vue détaillée

  • Le Bergons

    Bergons-bas1Ce ruisseau sauvage prend sa source au pied du col des Spandelles et de Couraduque et se jette dans le gave de Pau au niveau du « Pont de fer » en aval d'Argelès-Gazost.

    Son débit, très irrégulier tout au long de l'année, constant en début de saison à la fonte des neiges, il devient ensuite faible, voire très faible, en été où seules quelques sources l'alimentent. Conséquence, il est un des rares cours d'eau de nos montagnes non entravé par une micro-centrale !

    Dans sa partie supérieure (plateau du Bergons), il est facilement accessible. Son cours serpente au milieu des prairies dans un environnement forestier et montagnard préservé.

    La partie intermédiaire jusqu'au pont de Salles et la partie basse jusqu'au village d'Ayzac-Ost sont plus accidentées et ses berges plus difficiles d'accès. Le ruisseau est parfois très éloigné de la route et pour parcourir ses berges pentues et encombrées, une bonne condition physique est nécessaire.

    Question pêche, le Bergons est capricieux et la taille des poissons y est plutôt faible surtout dans la partie haute mais il sait néanmoins procurer quelques belles surprises .

    Il vous est demandé de refermer et de respecter les clôtures.

    Bergons-Vueglobale1

  • Le Gave d'Azun

    P1010465 640x480L'AAPPMA détient les baux de pêche sur le bas du Gave d'Azun, la partie haute étant gérée par l'AAPPMA d'Arrens.

    Le Gave d'Azun est l'exemple même de la rivière massacrée au profit de l'énergie hydroélectrique.

    Cette rivière plutôt facile d'accès (comparée à ses homologues que sont le Gave de Cauterets et celui de Luz qui se faufilent dans des gorges inaccessibles) pourrait être avec un débit plus conséquent une des plus belles rivières à truite des Pyrénées.

    Hélas son débit est minimal toute l'année et est soumis à des lâchers d'eau imprévisibles qui peuvent parfois être importants.

    Si vous avez l'occasion d'aller y pêcher, vous serez surpris par son lit trop grand, formé de gros blocs de pierre arrondis et polis par la force de l'eau, et qui témoigne d'un passé plus mouvementé et aujourd'hui disparu.

    Cette rivière reste néanmoins un bon parcours de pêche à découvrir, qu'il faudra mieux aller pêcher à la pointe du jour ou après une forte pluie tout en restant vigilant aux lâchers d'eau.

     


     

    Secteur-Argelès-Azun-Arrieulat2

  • Le Gave de Pau

    Gave-ArgelesL'AAPPMA gère cette magnifique rivière sur près de 35 kilomètres, du lac des Gaves en amont d'Argelès-Gazost, jusqu'à la limite avec les Pyrénées-atlantiques en aval de Saint-Pé de Bigorre.

    Malgré une présence humaine importante dans la vallée, le Gave de PAU a su garder un aspect sauvage et libre avec la présence de nombreuses espèces patrimoniales inféodées aux milieux aquatiques comme la loutre, le desman des Pyrénées ou le début constaté du retour du saumon atlantique sur ces anciennes terres de reproduction.

     


    Pêche

    Bien qu’il soit difficile d’estimer réellement la population de truites dans ce grand cours d’eau, certaines études attribuent une densité avoisinant les 350 kilos de truites à l’hectare avec une représentation en classe d’age tout à fait équilibrée. Il suffit de se promener aux bords du gave lors de la période de reproduction pour voir s’ébattre dans les graviers nombre de géniteurs concentrés sur leur descendance.

    On peut pratiquer toutes les techniques de pêche au gave avec une prédilection pour la pêche aux appâts naturels (asticots, vers, bestioles) en grande rivière qui, quand elle est bien maîtrisée, procure de belles sensations avec de très beaux poissons sauvages. Il faudra par contre s’habituer aux marnages récurrents de usines hydroélectriques présentes sur les têtes de bassin qui influent sur l’appétit de nos belles mouchetées.

     


    Gave-presdaspin1Qualité

    Les collectivités locales ont fait de nombreux efforts depuis quelques années avec la construction de plusieurs stations d’épuration qui traitent la plus grande partie des rejets du Lavedan.

    La mise en place du Contrat de rivière du gave de Pau a permis de faire avancer de nombreux projets structurants ou d’études pour améliorer la connaissance de cette magnifique rivière.

     


    Présentation

    Le terme « gave» désigne un cours d'eau dans les Pyrénées occidentales. Il s'agit d'un hydronyme préceltique repris dans le patois local pour signifier « gosier, celui qui avale ».

    Le gave de Pau prend sa source au pied de l’imposant Cirque de Gavarnie inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en tant que site naturel après avoir dévalé d’une cascade de 417 mètres de hauteur.

     

    Son régime hydrologique dans les Hautes-Pyrénées est de type nival avec des hautes eaux en avril mai juin pour la fonte des neiges et des étiages prononcés surtout à la fin de l'été et en hiver. Les plus fortes crues ont pour habitude de se produire vers la fin octobre lorsqu’une couche de neige tombée prématurément sur les massifs de Gavarnie et du Vignemale fond rapidement sous l’effet de fortes pluies venant d’Espagne. Les habitants de la Vallées des gaves se souviennent de quelques épisodes singuliers comme en 1937, 1982 et 2005 pour les plus connus. Après la confluence avec son affluent principal, le Gave de Cauterets, son module passe 42 m3/s, ce qui lui confer des débits corrects tout au long de l’année.

    Vous pouvez consulter quelques photos de ces spectaculaires crues (1937 et 2005) dans notre Galerie photos.

  • Le Neez

    Neez-2Le Neez est une jolie rivière de moyenne montagne, qui prend sa source dans le massif du Hautacam - Montaigu et qui se jette dans le Gave de Pau à Lugagnan, juste en amont du Pont neuf au-dessus de Lourdes

    On peut dire que le Neez commence au lieu-dit "la Scierie" au terminus de la route de Gazost, là 2 petits ruisseaux de montagne (Hout-Heyde et le Pla de la Pène) se rejoignent pour former le Neez.

     

     

    Pour décrire rapidement cette rivière, vous trouverez

    • sur le haut, un grand plateau entre la "scierie" et la micro-centrale de Gazost.
    • au milieu, une gorge totalement inaccessible, appelée les "Enfers"...  Cet endroit est trés dangereux.
    • sur le bas, un grand plateau, entre l'usine de la Lyonnaise des eaux qui alimente Lourdes en eau potable et le confluent avec le Gave de Pau.

    Les berges parfois encombrées, sont généralement facile d'accès et accessibles à tous les pêcheurs.

    La rivière longe même parfois la route et est péchable depuis celle-ci, notamment juste en-dessous de la Scierie et entre le pont d'Ousté et l'usine de la Lyonnaise. Ces endroits sont idéaux pour les personnes ayant des diificultés à se déplacer ou pour les enfants sous la surveillance de leurs parents.

    Il n'y a aucune réserve ou de parcours réservés et la taille légale est de 18cm sur toute sa longueur.

    Le Neez charrie beaucoup d'eau de neige et à un débit assez fort en début de saison et jusqu'au mois de juin, ensuite l'eau devient limpide et le débit plus faible, mais toujours régulier grâce à l'apport des nombreux petits ruisseaux et sources de la vallée du Castelloubon.

    Même si la pression de pêche est forte, le Neez dispose d'une bonne densité de truites et fait le bonheur de nombreux pêcheurs.

    Neez-Vueglobale-v2